Reçois un cadeau gratuit pour sortir de ta zone de confort en t'inscrivant à la Licorne Letter !
contact@zonemagique.fr

Je n’aime pas les gens… Vraiment ? 🙄

Je n’aime pas les gens… Vraiment ? 🙄

Je n'aime pas les gens

J’ai tendance Ă  dire que je n’aime pas les gens. En mĂȘme temps, il faut le dire, une grande majoritĂ© de la population mondiale est stupide et indigne d’intĂ©rĂȘt. Il suffit de bien s’entendre avec certaines personnes pour qu’elles en profitent pour vous planter un violent coup de poignard dans le dos. Vous imaginez bien qu’il y a un moment donnĂ© oĂč ça suffit tout ça.

alone

Être heureux, c’est avoir la paix. Et difficile de trouver la paix quand des personnes viennent sans arrĂȘt troubler votre tranquillitĂ© avec des disputes futiles et des cancans sans intĂ©rĂȘt. On en arriverait presque Ă  dĂ©velopper une phobie ou une anxiĂ©tĂ© sociale.

Alors, voilà : vous avez gagné

C’est dĂ©cidĂ©, je n’aime pas les gens ! Ou plutĂŽt je n’aime plus les gens, parce qu’avant ce n’Ă©tait pas franchement le cas. Mais peu importe ! C’est difficile de refaire confiance Ă  qui que ce soit aprĂšs avoir vu le vĂ©ritable visage de certaines personnes. Et puis, c’est bien plus pratique de rester seul dans son coin plutĂŽt que d’ĂȘtre malheureux et intĂ©grĂ© dans la sociĂ©tĂ©. La dĂ©prime, merci, j’ai donnĂ© ! Y en a marre d’ĂȘtre gentille ! Tout ce que je veux, c’est aller de l’avant ! Et surtout, ne plus jamais avoir Ă  cĂŽtoyer qui que ce soit !

Mieux vaut ĂȘtre toute seule que mal accompagnĂ©e

C’est difficile de s’avouer qu’on ne peut compter sur personne parce que les autres ne savent pas se comporter. A force de faire le vide autour de soi… On se rend compte que notre mal ĂȘtre peut venir de nos frĂ©quentations. Ou Ă  l’inverse, on se dit que le problĂšme vient de nous, pas d’autrui. Chaque nouvelle relation amicale ou amoureuse qui finit en eau de boudin Ă©corne un peu plus notre confiance en soi.

Le fait de me dire que je n’aime pas les gens me permet de combattre cet impression d’ĂȘtre en tort, ou de devoir subir le regard des autres. Toute seule dans mon coin, je ne prend aucun risque. Mon isolement me sĂ©curise, et je n’ai pas Ă  supporter les gens qui me blessent et qui ne me respectent pas. C’est tout bĂ©nĂ©f’, vous ne pensez pas ?

Besoin de personne
pour avancer dans la vie

Pourquoi j’irais m’embĂȘter Ă  me faire des amis alors que mon copain me suffit ? Mes proches me suffisent largement pour m’Ă©panouir, et je n’ai pas besoin d’ĂȘtre sociable et de rencontrer des gens pour prendre confiance en moi et me sentir bien dans ma vie.

A force de voir les gens pĂ©ter un cĂąble sans raison du jour au lendemain, j’ai appris Ă  faire preuve d’Ă©goĂŻsme et j’ai dressĂ© une barriĂšre entre moi et le reste du monde. Se faire des amis, c’est pas vraiment mon truc et je ne suis vraiment pas du genre Ă  me sentir seule au monde. J’ai un entourage qui me convient et qui me suffit amplement.

Dommage, on vit tous sur la mĂȘme planĂšte

Sans parler de dĂ©pendance affective… Je pense que c’est normal d’ĂȘtre blessĂ© et de se renfermer sur soi mĂȘme quand on a subi son lot de trahison. En particulier quand on ressentait un attachement fort pour certaines personnes… et qu’on rĂ©alise finalement qu’on s’est complĂštement trompĂ© sur leur vĂ©ritable nature. C’est normal de ressentir un sentiment de solitude quand on ose plus avoir confiance en qui que ce soit et qu’on fait tout pour se forcer Ă  penser qu’on n’aime pas les gens.

Je n'aime pas les gens stupides

En fait, c’est peut-ĂȘtre un peu too much de dire que je n’aime pas les gens. C’est surtout les personnes hypocrites, malhonnĂȘtes, irrespectueuses et dĂ©loyales qui me posent problĂšme. Et mĂȘme si personne ne l’assume, une grande majoritĂ© des gens sont comme ça. Mais ça ne veut pas pour autant dire qu’ils le sont tous.

Ce n’est pas parce que j’essaie de me fermer au monde que je suis Ă  l’abri. C’est comme ça dans la vie… On ne contrĂŽle pas ses sentiments, et on ne peut pas s’empĂȘcher de bien s’entendre avec certains de ces “autres”. MĂȘme s’ils pourraient nous causer une peine insurmontable.

cheveux

Mais pour tout vous dire,
ça me rend malheureuse de douter...

Au final, bien plus que de rester seule. Quand j’apprĂ©cie quelqu’un, une partie de moi a toujours peur qu’elle en profite pour me briser. Alors, je devrais peut-ĂȘtre rester prudente, mais je crois que c’est plus fort que moi. J’ai rĂ©alisĂ© que douter des personnes qui Ă©taient bienveillantes envers moi Ă©tait une erreur. Et qu’il ne fallait pas rester braquĂ© Ă  cause de personnes qui n’ont pas mĂ©ritĂ© que je leur accorde du temps.

Comme le dit sagement le Petit Prince :

C'est une folie de haĂŻr toutes les roses
parce qu'une épine vous a piqué.

Eh bien moi non plus je ne veux pas m’isoler et douter de chaque personne jusqu’Ă  la fin de mes jours. J’ai dĂ©cidĂ© de sortir de ma zone de confort et de prendre le risque d’accorder ma confiance Ă  quelques “Ă©lus”. Et mĂȘme si ça fout les chocottes, je suis bien plus heureuse en prenant ce risque que si je restais dans mon coin, toute seule, Ă  ruminer.

Finalement, peut-ĂȘtre que si,
j'aime bien "certains gens"

Et l’hypocrisie est loin d’ĂȘtre leur trait de caractĂšre. J’ai dĂ©cidĂ© qu’aujourd’hui, je n’allais pas laisser le dĂ©goĂ»t inspirĂ© par mes dĂ©mons du passĂ© dĂ©truire les belles relations de demain. Merci Ă  mes amis et Ă  mon copain, de faire partie de ma vie.

 

Je n'aime pas les gens.... vraiment ? #relations #solitaire #gens
Si cet article t'a plu, partage-le sur Pinterest !
Retrouve-nous sur :

5 réponses

  1. Sylvain dit :

    Tiens donc je passais par hasard par lĂ  et je me demandais qui Ă©tait l’auteur de cet article au titre percutant. J’ai trouvĂ© que cet article Ă©tait un peu diffĂ©rent de ce que j’avais l’habitude de lire de toi sur Wonderwild ou Ă  l’Ă©poque d’Insolence triomphante, je te taquine, ma chĂšre MĂ©lanie. 😉
    Et que dans un certain sens, entre les lignes, il dit beaucoup plus de toi que d’autres articles. :-p Je pense que tu es plutĂŽt une “solitaire sociable” car mine de rien, mĂȘme si tu es un peu casaniĂšre et atypique (comme moi, on se comprend, lol), tu es arrivĂ©e Ă  crĂ©er pas mal de liens ces derniers mois. Et l’aventure du blogging semble t’avoir un peu rĂ©conciliĂ© avec les gens, c’est l’impression que j’ai ! :-p
    Sinon sur le fond, je ressentais aussi ce que tu dĂ©cris dans l’article, et bon ce qui m’a aidĂ©, c’est de rencontrer des gens qui ont un peu les mĂȘmes objectifs de vie ou le mĂȘme Ă©tat d’esprit. Faudrait qu’on se capte un jour sur Paris, avec ta copine MĂ©lodie, pour parler de SEO/blogging et de dĂ©veloppement personnel, :-p

  2. […] pense “Je n’ai pas d’amis“. J’en ai parlĂ© dans mon article “Je n’aime pas les gens“, mais par habitude les gens sont mauvais les uns envers les autres. Ca ne donne pas […]

  3. RLC dit :

    Normal de pas aimer ce que sont devenus les Français.. vulgaires, dégénérés, demeurés, superficiels, aimant le vice et trouvant ringarde la vertu..

  4. Moi dit :

    Du cou je me suis refait piqué

  5. caroline dit :

    Coucou. Difficile car trĂšs rare de rencontrer des personnes au mĂȘme objectif et Ă©tat d esprit que nous mĂȘme ! Il faut avoir la patience et la force de brasser des tas de gens fade Ă  nos yeux. Le monde n est pas mauvais mais diffĂ©rent de nous.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *