Reçois un cadeau gratuit pour sortir de ta zone de confort en t'inscrivant à la Licorne Letter !
contact@zonemagique.fr

Comment gérer l’anxiété ?

Comment gérer l’anxiété ?

Apprendre à gérer l'anxiété

Très peu de mes proches savent que je souffre d’anxiété. Je n’en parle quasiment jamais par honte et par peur qu’on ne me comprenne pas. Certaines personnes qui me connaissent et qui liront cet article seront sans doute étonnées. Je parais assez sûre de moi en apparence, certainement d’ailleurs pour masquer ce qui me ronge. Mais selon son degré d’intensité, elle peut être un vrai “handicap” au quotidien ; gérer l’anxiété n’est pas si simple.

alone

Agoraphobie, crise d'angoisse, stress et compagnie

Etre en stress à l’idée d’aller faire ses courses au supermarché ou d’affronter la foule, de trop cogiter en se couchant, procrastiner sur des trucs tout bêtes comme des décisions importantes parce que c’est trop difficile ou par peur de se tromper…

C’est une sensation de stress et d’inquiétude mélangés qui parasitent le mental, parfois en permanence, pouvant se transformer en cercle vicieux qui peut mener à l’épuisement ou à une angoisse si forte qu’elle cause des palpitations. En gros, une prise de tête permanente !

En général, elle est liée à une insécurité intérieure qui nous maintient dans le passé et le futur, nous coupant ainsi de l’instant présent qui lui peut nous permettre d’être dans la sérénité. Anxieux, nous ressassons le passé et nous inquiétons de l’avenir en permanence. C’est un combat de tous les jours d’essayer de contrôler ou juste calmer (sans anxiolytiques ni antidépresseurs) son stress pour être totalement dans l’instant présent. 

Mille choses se bousculent dans notre petite tête même lorsque nous sommes dans l’action, empêchant la concentration. Parfois mon cerveau crée des nœuds tout seul, mon mental va jusqu’à prendre le contrôle de ma vie. Ce qui peut aussi provoquer un isolement vis à vis des autres, voire de mes proches, par honte et peur de ne pas être comprise.

Surtout si ces troubles anxieux s’accompagnent d’hypersensibilité, cela amplifie le ressenti. Je pense d’ailleurs personnellement que les deux sont très liés ; une personne émotionnelle et mentale présentant un manque de confiance en soi est une “proie” facile pour le stress, l’appréhension, le mal être, la phobie, l’insomnie ou le burn out, symptômes qui peuvent facilement découler de l’anxiété généralisée. Et on se sent parfois très seul face à ça. Cela peut carrément devenir une caractéristique comportementale dans des périodes de vie favorables à l’augmentation des pensées négatives, à la dépression.

Alors comment mieux gérer l’anxiété, qui nous emprisonne, nous empêche de vivre pleinement et d’être heureux ? Je vais partager avec vous ce qui fonctionne pour moi. A vous ensuite de savoir si cela vous parle ou trouver ce qui vous apaise par vos propres moyens, car nous sommes tous différents.

Le but, c’est de se reconnecter à son corps et à son âme pour ressentir cette sécurité et plénitude intérieure, cette sensation de paix en soi.

Plusieurs pistes pour aller mieux et gérer l'anxiété

Le thérapeute. Peu importe la technique ou le type de thérapie, vous pouvez expérimenter ce que votre intuition vous dit en prêtant une attention particulière au feeling que vous avez avec la personne que vous avez en face. Sophrologie, psy, thérapie comportementale, énergétique, naturopathie, musicothérapie… il est surtout important que cela vous fasse du bien et que vous vous sentiez en confiance. Travailler l’estime de soi est certainement le meilleur investissement personnel à faire pour vaincre l’anxiété. S’accepter tel que l’on est et se libérer du jugement des autres est un puissant “médicament” pour en guérir.

Le sport. Plus particulièrement le yoga, qui permet de se reconnecter à soi, à ses sensations corporelles, à son souffle vital, à ses émotions. Et plus spécifiquement le yoga Yengar qui permet de renforcer l’aplomb. La méditation est également connue pour être l’un des outils les plus efficaces pour réduire l’anxiété. Par le biais d’exercices de respiration, elle permet de débrancher le mental sans avoir besoin d’être dans l’action. Car c’est bien la diversion du mental qui est la clé du lâcher prise et donc de la guérison de l’anxiété.

La créativité. Exprimer sa créativité permet aussi de déconnecter, de se focaliser sur autre chose et d’évacuer des tensions. Peu importe l’activité et le résultat, le but est de canaliser son énergie et transformer son stress en quelque chose de positif. Perso, cela me fait beaucoup de bien quand je me mets à créer seule chez moi. Bon parfois j’en oublie la notion du temps et de mes besoins mais ce moment et cet espace libre, sans contraintes ni jugement est ressourçant !

anxiété
biche

Communiquer. L’un des outils les plus importants et essentiels est la parole. La capacité à verbaliser ce qu’on ressent peut libérer et permettre aux proches de comprendre votre fonctionnement et apprendre à mieux respecter vos limites ou identifier vos ressentis. Si c’est la première fois que vous en parlez, je vous conseille de commencer par en parler à des personnes avec qui vous vous sentez en grande confiance, et qui font toujours preuve de bienveillance avec vous, sans jugement. Vous vous sentirez ainsi plus confiant pour en parler progressivement à d’autres personnes si vous en ressentez le besoin. Et si vous ressentez une difficulté à vous exprimer, n’hésitez pas à vous faire aider, ça paraît simple mais ça peut tout bonnement vous libérer !

La nature, les animaux. Le contact avec la nature est bénéfique sur bien des plans pour vaincre ses angoisses. Surtout le contact physique, c’est scientifiquement prouvé ; la terre contient une charge négative qui contrebalance les tensions présentes dans notre corps. En bord de mer comme en forêt, nous absorbons les particules que la nature produit ce qui permet non seulement de s’aérer la tête mais aussi de se régénérer physiquement. L’observation des animaux et le contact avec eux peut aussi aider à calmer le stress.

 

Bien s’entourer. Ça paraît évident mais ça ne l’est pas tant que ça lorsque l’on est confronté régulièrement à l’anxiété. Pour en guérir il est important de se constituer un environnement bienveillant, composé en priorité de personnes qui essaieront de vous comprendre et seront attentifs à votre bien-être intérieur (je précise intérieur car le bien-être extérieur, celui qui est visible, n’a parfois rien à voir avec ce qu’on ressent !), qui auront à cœur de vous préserver, d’accueillir vos ressentis avec bienveillance et patience. Fuyez les personnes qui vous blâment d’être “trop angoissé”, cela ne fera qu’empirer les choses. On se sent déjà bien assez coupable de ne pas pouvoir gérer l’anxiété qu’on se traîne souvent comme un boulet, ce n’est pas pour qu’on nous en rajoute une couche ! 😉

La musique. J’adore écouter mes chansons préférées, elle m’aide à canaliser mon mental et accueillir les émotions. En chantant c’est encore mieux ! La musique nous apaise et peut “encoder” notre cerveau, stabiliser l’intensité émotionnelle. En lui donnant un “contour sonore”, elle rééquilibre et recentre l’émotion, pour limiter le sentiment diffus d’angoisse.

Pensez aussi à identifier (même si elles sont rares) les circonstances dans lesquelles vous vous êtes senti en paix, détendu afin de pouvoir les reproduire plus facilement et fréquemment.

Une dernière chose ; vous n’êtes pas seuls à ne pas savoir comment gérer l’anxiété, sachez-le. Alors lorsque vous observerez les autres et aurez l’impression d’être beaucoup plus angoissé qu’eux, dites-vous bien qu’au fond, même si vous ne le voyez pas, chacun a ses angoisses et ses sources de stress mais ne le montre pas forcément ou le vit différemment (peu de gens aiment parler de leurs points faibles !), et n’en n’a même peut-être pas toujours conscience !

Comment gérer l'anxiété ? #stress #anxiété #zonemagique
Si cet article t'a plu, partage-le sur Pinterest !
Retrouve-nous sur :
Celine

Yogi environnementaliste et hypersensible aimant les sensations fortes, et ayant grandi près de la nature, j’aborde le développement perso comme l’ensemble des moyens d’évolution de notre être vers sa version la meilleure. C’est à dire un être « complet », spirituel, relié à l’univers. Car j’ai la conviction que le but de notre existence sur cette planète ne se résume pas forcément ou uniquement à gagner plein d’argent, avoir une belle maison, se marier et faire des enfants. Nous sommes bien plus que ça!

No votes yet.
Please wait...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *