Reçois un cadeau gratuit pour sortir de ta zone de confort en t'inscrivant à la Licorne Letter !
contact@zonemagique.fr

Le bonheur, c’est quoi ?

Le bonheur, c’est quoi ?

Le bonheur, c'est quoi ?

Le bonheur, c’est quoi ? Vaste sujet… Evoqué depuis les premiers penseurs, jusqu’à nos cours de philo. Ca fait un sacré paquet d’années, et pourtant, il reste un concept assez vague, flou avec parfois un sentiment d’inatteignable.

alone

Il faut dire que peu importe où l’on vit, le bonheur est un but assez récurrent. Par contre le moyen pour y parvenir et ainsi sa conception, sont différents. Et aujourd’hui, de plus en plus de personnes, de coachs en développement personnel se répandent pour aider les gens à être heureux. 

L’épanouissement est un business lucratif, expliquant l’état d’esprit à adopter, souvent une psychologie positive pour contrer la morosité générale. Puis des actions à entreprendre pour y parvenir, des buts… C’est à donner le tournis n’est-ce pas ? Mais pourquoi en est-on arrivé là ? Sans doute parce que nous sommes emportés continuellement par un flot d’informations, de tendances, de modes, de contraintes d’un monde qui bouge de plus en plus vite, avec des codes changeants, sans  nous demander « et moi dans tout ça ? »

Et si nous posions tout cela pour ne garder que l’essentiel, et ainsi trouver quelques pistes toutes simples pour gouter au bonheur ? Allez, petit point, on respire, on se cherche un petit thé et on se cale, pour un instant détente et réflexion.

Tout d’abord, la définition du bonheur:

Répondons à la question : “Le bonheur, c’est quoi ? ” en jetant un coup d’oeil à sa définition. Dans le dictionnaire, on peut trouver deux notions : « joie, plaisir, lié à une circonstance », et « état de complète satisfaction ».  Merci … ce n’est pas très complet. Mais on peut voir deux choses : un axe lié à l’extérieur, et un autre, flou, qui pourrait dire que le bonheur vient de nous.

Oui, on peut être heureux grâce à des choses comme l’argent, des circonstances heureuses, voir ses amis. Les autres sont un vecteur de bonheur, c’est vrai. Mais, peut-on vraiment s’appuyer sur tout cela pour être heureux ? Lorsqu’on est vraiment mal, qu’on déprime, l’argent peut-il vraiment nous aider ? Les amis, même s’ils donnent du baume au cœur, peuvent-ils nous rendre notre joie de vivre ? Ils ne vivent pas à notre place, c’est nous qui devons agir pour entretenir notre bonheur. Ah bon, ça s’entretient ? Eh oui !

Les émotions négatives nous appartiennent, leurs répercussions sur nous aussi. Nous devons agir sur nous pour aller mieux, et ainsi, s’épanouir . Et pour cela, il est important de s’écouter, prendre soin de soi, et agir pour soi. Il n’y a pas de recette du bonheur toute faite. Le truc, c’est de suivre ce qui nous convient.

Le bonheur, c'est quoi ?

Alors finalement, le bonheur c’est quoi ? Concrètement, certaines personnes auront besoin de résoudre des problèmes, des choses non réglées dans leur vie. Pas évident d’en prendre conscience. Pour cela, il se peut que voir un thérapeute ou un coach puisse aider. Quelqu’un qui soit capable de nous expliquer comment nous fonctionnons, et quoi faire pour débloquer ce qui nous maintien en mal. Pour beaucoup, cela signifie être faible. Mais non, il faut arrêter. Voir quelqu’un, pour quelques séances, signifie simplement que vous prenez soin de vous, vous cherchez à aller de l’avant, là où jusque-là, sans aide, vous n’y arriviez pas. Et voilà.

Parler, discuter nous pousse à réfléchir sur nous, et à nous connaitre, et finalement, à découvrir et comprendre ce dont nous avons besoin pour bien fonctionner et donc, être heureux. Et voilà nous y sommes ! Le bonheur, c’est quoi ? D’abord, c’est personnel ! C’est bien pour cela qu’il est compliqué d’en donner une définition universelle ! Et c’est en y réfléchissant qu’on fait la part des choses entre ce que nous souhaitons pour être heureux, en réponse à ce que nous n’avons pas ; et ce qu’il nous faut réellement pour vivre heureux.

Souvent nous n’avons pas besoin de beaucoup.

Des petites choses simples.

En y pensant, pour être en vie, nous avons besoin d’eau, de nourriture, d’un toit, de vêtements, et d’être entouré. Pour la plupart d’entre nous, ces besoins sont plus ou moins comblés. Ensuite viennent des envies, ou des besoins suggérés, par la télé, la pression sociale, la société de consommation… Donc faisons le ménage et arrêtons-nous un instant.

Pour cela la méditation, la pleine conscience nous y aident bien. Arrêtons de vouloir, de convoiter, de… de cogiter en fait. Et demandons-nous, ici et maintenant, « qu’est-ce qui m’empêche d’être heureux ? ». Souvent, là tout de suite, rien. Si en plus, vous vous asseyez confortablement, bien au chaud dans un coin cosi, après avoir mangé un repas sain… je dirais « what else ? » 😉

joie

Se débrancher de ses pensées incessantes, et prendre le temps de s’écouter, et savourer tout ce que l’on a, est un vrai moment de bien-être. Tout le reste, le téléphone dernier cri, les bars branchés, les grosses voitures… tout cela n’est pas primordial. De plus, se rattacher à ces choses externes, ces images de richesse, ou de « classe », nous détache de qui nous sommes. Cela nous entraine indubitablement vers une course au mieux. Mais il n’y a pas de vainqueur et de réelles satisfactions. Nous le savons. Et pourtant… Il est facile d’oublier qu’être soi et prendre soin de soi est la clé.

Personnellement, quand je médite, et que je me ramène à l’essentiel, je me sens plus légère, puisque mes besoins vitaux sont comblés. Je ressens aussi de la gratitude pour cela. Qu’est-ce que ça fait du bien. Je suspens le temps, je ralenti pour être, tout simplement. C’est une expérience qui parait simple voir simplette. Et pourtant, essayez. Vous pourriez être étonnés de la joie que l’on peut ressentir en étant juste soi. Et qu’est-ce qu’on en apprend sur nous, et ainsi, sur les autres. Ca peut aussi répondre de manière surprenante à la question “le bonheur, c’est quoi“.

Etre soi

Faire ce dépouillement, ce retour à nos besoins nous ramène à nous, juste nous. Oui ça peut faire peur, de se retrouver face à nous, nos faiblesses, nos blessures, nos envies. Et bien, acceptons-les, qu’en pensez-vous ?

 Je veux dire, nous sommes tous humains, et puis, nous devons vivre avec nous-mêmes, alors autant être pote non ? Chacun est comme il est et c’est très bien comme ça. L’acceptation de tout ce qui est, y compris nous, nous enlève un poids énorme ! 

Et finalement, fait tomber bien des barrières. En faisant cela, la tolérance devient évidente, nos limites retreintes par nos jugements que nous avions deviennent plus souples et plus douces. Et en fin de compte, nous évoluons de manière plus sereine avec nous et avec autrui.

Lâcher nos inquiétudes et nos jugements vis-à-vis de nous-même, et aussi ce que les autres pensent de nous, nous permet aussi de vivre notre vie, celle qui nous correspond. Cela nous autorise à être qui nous sommes et donc, à être heureux, à notre façon. Attention, ceci est une étape qui peut vous faire changer de vie pour une meilleure! Et en plus vous pourriez en inspirer plus d’un . C’est pas génial ça ?

Ben oui, car être soi nous donne l’estime de soi nécessaire pour ne plus se laisser influencer, et nous donne une aura, on dégage des ondes positives. On respire la sérénité, la confiance en soi et en ses capacités. La vie devient-elle moins difficile ? Bien sûre que non. Mais nous demeurons plus fort et savons où nous voulons cheminer. Cela laisse moins de place aux doutes. Et toute notre énergie positive est axée vers nous, et notre chemin.

Alors, le bonheur, c’est quoi ? A vous de le créer à votre image.

Mais en fait,le bonheur c'est quoi ? On te dit tout sur zone magique ! #bonheur #happy #zonemagique
Si cet article t'a plu, partage-le sur Pinterest !
Retrouve-nous sur :

Je m’appelle Mélanie, j’ai 28 ans. Je m’intéresse depuis plusieurs années au développement de soi, bien que j’ai depuis toujours une sensibilité au rapport que l’on a avec soi et les autres. Et cela fait 5 ans que j’agis concrètement, ne me contentant plus uniquement de lire, de réfléchir. Ces années m’ont permises d’avancer et de m’épanouir de plus en plus. Aujourd’hui, je suis plus heureuse, et je souhaite partager, et apporter de la joie dans la vie des gens.

No votes yet.
Please wait...

2 réponses

  1. Ornella dit :

    Y a un adage qui dit : “Le bonheur, c’est désirer ce qu’on a déjà.”

    Rating: 5.0/5. From 1 vote.
    Please wait...
    • Mélanie dit :

      C’est vrai, tout une réflexion là-dessous 🙂

      No votes yet.
      Please wait...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *